Interview de Stéphane Hoblingre – développeur du projet JMeter Plugins

Après l'interview des deux développeurs , Milamber et Philippe Mouawad appartenant au projet Apache JMeter, voici maintenant celui de Stéphane Hoblingre, actuellement développeur et committer du projet JMeter Plugins.

Présentation

Bonjour Stéphane, peux-tu te présenter rapidement ?

Bonjour Antonio,
Alors pour me présenter rapidement, je travaille dans l’informatique dans une grande entreprise française, et je reviens juste d’une expatriation de 4 ans en Inde. Actuellement, je suis en région parisienne.

Apache JMeter

Que pense tu des nouveaux concurrents open source de JMeter (en particulier Gatling, Tsung et du tout nouveau Iago de twitter) ?

Je n’ai pas d’avis dessus, je n’ai malheureusement pas le temps de faire de la prospection.

Souvent, on me dit que la partie injection (puissance nécessaire pour simuler beaucoup d'utilisateurs) et reporting de JMeter est son point faible, qu'en penses-tu ?

Il y a une dizaine d’années, oui JMeter souffrait de sa technologie Java qui en faisait une application « lourde ». Mais aujourd’hui, avec des machines 10 à 100 fois plus puissantes, on ne peut plus lui faire ce reproche.
Par contre concernant la partie reporting, celle-ci n’a pas ou très peu évoluée, et les rapports graphiques proposés ne sont ni esthétiques, ni intuitifs. C’est toujours ce qui m’avait dérangé avec JMeter au point que je m’étais d’abord tourné vers OpenSTA.

Si oui, que fais-tu pour pallier cette faiblesse ?

J’utilise les plugins JP@GC 😉

Et les points forts ?

Open source, mature, en activité, supporte de nombreux protocoles, etc. JMeter ne manque pas de points forts !

Peux-tu nous parler de quelques cas extrêmes (beaucoup de virtual user, protocole pas supporté par d'autres outils...) où tu as utilisé JMeter ?

Mon activité professionnelle n’est pas liée aux tests de charges, donc je n’ai pas eu l’occasion d’utiliser JMeter pour de gros tests…

Dans ce cas, peux-tu nous dire comment tu es arrivé à faire des tests de charges et nous expliquer comment tu utilises JMeter dans ces cas ?

J'ai travaillé dans un centre de développement les 4 dernières années et une problématique était de donner la possibilité aux développeurs de tester leur code en environnement multi-utilisateur, JMeter nous a permis de le faire simplement. Je regardai aussi occasionnellement les temps de réponse de grosses applications en production.

JMeter Plugins

Pourquoi participer à JMeter Plugins et non directement à JMeter ?

Je ne pensais pas participer à JP@GC. J’ai proposé 2 patchs lorsque j’ai découvert les plugins (anti aliasing et copy des graphes dans le clipboard). Puis j’ai continué à contribuer par l’intermédiaire de patchs jusqu'à ce que Andrey (le développeur principal) me propose de devenir commiter.

L'avantage des JMeter Plugins ?

Ils apportent de la convivialité, des graphes d’analyse, un agent pour collecter les métriques serveur, la génération des graphes en ligne de commande, des nouvelles fonctions, des thread group plus pratiques, etc.
Je trouve qu’ils donnent la dimension conviviale qui peut manquer à JMeter.

Peux tu nous donner 2/3 exemples concrets où ne pas utiliser JMeter plugin est pénalisant ?

Si l'on veut voir en temps réel les métriques du test de charge (par exemple temps de réponse), nos plugins permettent de le faire nativement. On a aussi des rapports avancés (temps de réponse affichés sous forme de percentiles ou distribution, latences, transactions par seconde, hits par seconde, etc.) qui peuvent être soit temps réel, soit créés par ligne de commande à partir du jtl. Il y a également la partie performance du serveur via l'agent perfmon qui collecte les métriques serveur. Nos thread group sont flexibles et faciles à utiliser avec prévisualisation du ramp-up. Et ceci n'est qu'une partie de ce que l'on peut faire, il y a beaucoup d'autres fonctionnalités sympathiques : éléments de configuration, fonctions, log, etc.).

Peux-tu nous parler des futures évolutions de JMeter Plugins ?

On n’a pas de roadmap dans le marbre, nos inspirations viennent essentiellement des feedbacks utilisateurs ou des posts dans les forums. C’est aussi en fonction du temps que l’on a à y consacrer… J’ai quand même deux choses en tête, la comparaison de 2 tirs et la création de rapports, mais je ne pourrais pas donner de date là-dessus.

Test de charge

Peux-tu nous donner 2-3 exemples qui montrent l'importance d'un test de charge avant la mise en production d'une application ?

C’est indispensable, car quand une application sort du développement il faut la tester en multi-utilisateur, vérifier les temps de réponse en fonction de la charge, la stabilité dans le temps, les limites, etc.

As-tu une anecdote de problème découvert en production qu'un test de charge aurait pu détecter ?

Oui, par exemple les temps de réponse proportionnels au nombre de hit simultanés.

Quel est pour toi l'aspect le plus important dans les tests de charge ?

Le plus important et le plus complexe est de construire des scénarios le plus proche possible de la réalité d’utilisation de l’application.

Que penses-tu des outils de test de charge dans les nuages ?

Je ne vois pas trop l’intérêt vu que JMeter est gratuit et fonctionne en maitre esclave donc n’est virtuellement pas limité. De plus, ouvrir l’intranet d’une entreprise pour permettre aux injecteurs du Cloud de cibler les infrastructures internes n’est pas forcément compatible avec les politiques de sécurité.
Après pour des tests énormes, ne pas avoir à mettre en place et maintenir une grosse infrastructure de test de charge est certainement intéressant. Dans ce cas-là, je suis un peu plus convaincu.

Ton parcours

Comment es-tu entré dans le projet JMeter Plugins ?

Techniquement, j’ai d’abord téléchargé les sources du projet pour le compiler et analyser la structure. Une fois que j’ai eu une bonne visibilité de l’architecture, j’ai commencé à patcher les plugins pour ajouter de petites fonctionnalités. Après cela, je me suis posé la question de l’agent pour le monitoring du serveur et j’ai implémenté la première version.

Tes conseils pour réaliser le même parcours que toi ?

Il faut aimer le développement et choisir un sujet qui plaît, après le reste suit naturellement.

Mot de la fin

J’espère que les utilisateurs de nos plugins trouvent JMeter plus agréable à utiliser et que ceux-ci leur facilitent la vie.

Quelque chose à ajouter ?

Je tiens à remercier Andrey, le concepteur des plugins, de m’avoir accueilli dans ce projet passionnant.

Une réponse à to “Interview de Stéphane Hoblingre – développeur du projet JMeter Plugins”

Laisser un commentaire

Merci d'effectuer cette opération simple pour valider le commentaire *

Mots-clés
RSS Feed