Archive pour octobre 2013

La performance sous VMWare – Partie 2 – Les optimisations proposées par VMWare

Cet article fait partie d'un groupe d'articles:

  1. Généralités
  2. Les optimisations proposées par VMWare
  3. Comment dimensionner une VM
  4. Les métriques spécifiques à la virtualisation à surveiller durant un test de charge

Outre les avantages de mutualisation et de souplesse offertes, l'ESX permet également des optimisations des ressources impossibles à réaliser avec des machines physique.

Optimisation de la mémoire RAM :

Pour économiser l'espace mémoire RAM, il y a 4 méthodes (par ordre décroissant de performance) :

  • Page sharing memory : page de mémoire partagée (très peu de perte de performances)
  • Ballooning : récupération de mémoire ram dans les VMs (très peu de perte de performances)
  • Memory compression : compression de la mémoire (peu de perte de performances)
  • Swap : mémoire RAM mise sur disque (très coûteux en performance)

Par défaut, l'ESX choisit la méthode la plus performante d'abord puis lorsque cela n'est plus possible, il utilise la méthode suivante.

Page sharing memory

Généralement, les VM ont des OS similaires : Windows Server, Red hat, AIX, Ubuntu server. Lorsque plusieurs VM fonctionnent simultanément avec le même OS, on remarque que nous avons un certain nombre d'éléments identiques en mémoire RAM : DLL, composants, instances, etc... On retrouve donc des éléments qui sont stockés en mémoire RAM de l'ESX plusieurs fois.
La fonctionnalité, dite « Share paging memory », consiste à ne stocker qu'une seule fois chaque élément. Cela permet donc d'économiser de la mémoire en RAM en mutualisant les éléments communs aux différentes VM.

VMWare_2_1

Lire la suite de cette entrée »

Mots-clés
RSS Feed